Marche et gravure d’un paysage
Marche et gravure d’un paysage
Marche et gravure d’un paysage
Marche et gravure d’un paysage
Marche et gravure d’un paysage

Marche et gravure d’un paysage

Chaque paysage est marqué par son empreinte géographique et historique. Le concept que je propose explore la relation entre l’empreinte et le territoire. La topographie et les spécificités de l’endroit jouent un rôle déterminant dans cette création. La topologie du terrain est constituée de différentes couches de métaux et de matières diverses qui fondent la diversité de nos paysages. Ce projet débute par une ré-interprétation de l’empreinte de l’homme dans un territoire qu’il traverse lors d’une promenade interactive. Lors de cette promenade, chaque participant avait en sa possession une semelle en aluminium de la taille de son pied de 100g chacune, qu’il plaçait sous sa chaussure de randonnée. Chacun à son rythme, les participants gravaient leur semelle de l’empreinte de leur marche sur le chemin. Cette empreinte devient l’image de leur randonnée.