Machine à pixel liquide
Machine à pixel liquide

Machine à pixel liquide

Dans cette installation, je me suis intéressé à l’interactivité et à la reproductibilité entre l’homme et la machine. Pour cela, j’utilise la webcam de l’ordinateur afin de capter les déplacements du spectateur et les retranscrire en signaux électroniques. Chacun des signaux sont transmis à une micro-puce qui transmet à son tour ces informations à des pompes. Les pompes envoient de la peinture sur le tambour de la machine à laver. Les différentes couleurs sont envoyées sur le tambour en fonction du positionnement des spectateurs dans l’espace. Une machine, en lien avec nos faits et gestes issus d’une société de l’hyperactivité et sans contact.